PITCH – Fox

enveloppe_0

Une jeune femme de 23 ans au poste de lanceur titulaire dans une équipe de MLB (ligue américaine de baseball), serait-ce un jour possible ? C’est ce que « Pitch » nous propose de suivre dans cette série actuellement diffusée aux Etats-Unis sur la chaîne FOX. Autant vous le dire de suite, « Pitch » remporte un vif succès outre-atlantique, la critique le désignant comme un successeur de « Friday Night Lights » qui reste pour moi la meilleure série sur les sports US de tous les temps. Pourquoi un tel succès ? Voici quelques éléments de réponses.

Si vous suivez attentivement le baseball vous avez dû entendre parler en 2014 du parcours de Mo’ne Davis une adolescente évoluant en Little League (la plus grosse compétition de baseball chez les enfants) notamment son match joué dans son intégralité (très rare au poste de lanceur)  sans accorder le moindre point à son adversaire. Elle a ensuite eu droit à la couverture d’un numéro de Sports Illustrated ainsi qu’au titre d’athlète féminin de l’année par un ensemble de journalistes. Après avoir découvert Davis, le monde du baseball, étendu à celui du sport dans sa globalité, a commencé à s’interroger sur la possibilité de voir évoluer des femmes dans les ligues majeures que l’on imagine réservées exclusivement aux hommes.

L’été suivant, en 2015, une note du site MLB.com annonce que Mélissa Mayeux, une joueuse de baseball FRANCAISE qui plus est, est éligible à la draft. Le débat ne se fait que plus grand et les journalistes multiplient les articles sur la question. C’est donc dans ce contexte, en 2016, que FOX décide de commander « Pitch » sentant sans doute une demande du public pour une série de fiction permettant de donner vie à ce fantasme.

L’histoire commence donc le jour de la première titularisation de Ginny Baker (Kylie Bunbury) membre des San Diego Padres contre les Los Angeles Dodgers. Le partenariat avec la MLB aide à plonger le spectateur dans ce monde parallèle qui se déroule en même temps que le notre, l’action ayant lieu en 2016. Je suis certain que s’il s’agissait d’équipes fictives l’ambiance aurait été nettement moins immersive. Le spectateur a donc droit au visuel officiel d’une véritable retransmission d’un match sur la FOX (bandeau d’information déroulant, présentateurs,…) ce qui terminera de captiver les derniers réfractaires.

Bien sûr, si je vous raconte ce qu’il se passe lors de cette première rencontre vous allez m’en vouloir pour la nuit des temps, donc je vais tâcher de vous dévoiler d’autres aspects intéressants de la série sans vous « spoiler ».

Sachez que l’actrice choisie est bien à l’aise dans son personnage qu’elle sait rendre crédible. Elle est entourée de Mark-Paul Gosselaar que tout le monde connaît pour avoir tenu le rôle de Zack dans « Sauvé par le gong » dans les années 90. Il y incarne ici Mike Lawson un catcher (receveur rattrapant les balles du lanceur) All-Star très charismatique. C’est sans doute là aussi une des force de « Pitch », nous proposer un casting où l’on sent que chaque personnage va tenir une importance dans cette histoire. Que ce soit le propriétaire, le GM, l’agent de Ginny, ou le coach, chacun semble posséder une profondeur exploitable qui nous intrigue. La richesse des personnages c’est sans aucun doute l’atout numéro un ayant contribué au succès de Friday Night Lights.

La série est également très bien filmée. On se retrouve ainsi directement happé dans d’immenses stades tout comme dans l’intimité d’un vestiaire pro. Les retours en arrière sur la jeunesse de Ginny sont savamment dosés et n’apparaissent pas à un rythme intempestif comme dans d’autres séries utilisant ce procédé.

On retrouve aussi un peu d’humour avec un personnage un peu gaffeur, des histoires sentimentales, de l’action avec les scène de jeu, bref le mélange idéal.

Vous l’aurez compris, la magie opère très vite avec « Pitch ». C’est l’occasion pour pas mal d’entre vous de regarder cette série en couple car elle pourra plaire à tout le monde. Bien sûr le fan de baseball et de sports américains va y retrouver toutes ses références favorites, mais la série sait conquérir le cœur du spectateur lambda.

En attendant de pouvoir découvrir cette série en France rapidement, je vous conseille donc vivement d’essayer de mettre la main dessus. 8 épisodes ont déjà été diffusés à l’heure de ses lignes. Deux autres le seront avant les fête de fin d’année.

enveloppe_0

enveloppe_0

enveloppe_0
enveloppe_0

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s