ATTRAPE-RÊVES – F.KERVAREC

couv-recto-attrap-rc3aaves-544x750Le hockey n’est pas le thème le plus répandu pour les romans publiés en France. C’est pourquoi j’étais vraiment enthousiaste à l’idée de découvrir la dernière trouvaille des Éditions Salto. Ma seule crainte, comme à chaque fois que j’aborde une fiction, c’est de me heurter à un manque de crédibilité par rapport à l’univers sportif. Elle fut rapidement dissipée dès les premières pages. On sent que l’auteur connait son sujet et l’a bossé à fond.

L’histoire se passe à Montréal un soir de grand match entre l’équipe locale du « Blizzard » (au lieu des « Canadiens », certainement pour des questions de droits) et la grande rivale de Boston, les « Black Bears » (« Bruins » normalement). Le lecteur va suivre parallèlement cette soirée telle qu’elle est vécue par le nouveau prodige du « Blizzard », le rookie Toby Mercier, et par Benjamin, un jeune collaborateur du plus prestigieux cabinet d’avocats spécialisés en droit du sport, qui s’occupe des intérêts de Toby.

Vous vous en doutez, cette soirée ne va pas se passer comme prévu et donnera lieu à un enchaînement d’évènements qui la feront s’étirer jusqu’au petit matin. La cause ? Le retour inattendu du père biologique de Toby. Alors que ce dernier s’apprête à signer un des plus gros contrats de sponsoring grâce au cabinet Redwood, ce plan se retrouve menacé par un chantage aux révélations sur la jeunesse du rookie du « Blizzard ». S’il jouit d’une image impeccable auprès des médias, le prodige d’origine amérindienne cache malgré lui un secret qui pourrait l’empêcher de lier son image aux plus grandes marques.

Benjamin, de son côté, pensait passer une soirée parfaite, sa première dans les loges de l’Arena du club de hockey de Montréal. Il lui suffirait d’assister à l’entrevue entre le boss de la compagnie voulant s’attacher les services de Toby et Stefanie Redwood, sa patronne dont la réputation n’est plus à faire. Au lieu de cela, il va devoir tout faire pour mettre un terme au chantage et garder cette histoire confidentielle.

Je m’arrête là pour l’histoire. Ce que je peux vous dire c’est que je n’ai pas lâché le livre pendant deux jours. L’intrigue est amenée progressivement sans trainer en longueur. Le rythme est parfait. Les évènements se suivent et s’enchainent sans laisser de répit ni aux protagonistes ni au lecteur. Les personnages sont facilement imaginables et je me suis même demandé si je n’étais pas en train de lire le script d’un film à succès. La seule réserve que j’émettrais concerne le dénouement que je n’imaginais pas du tout comme cela. Bon en même temps si on arrivait à deviner la fin plus tôt l’intérêt du livre s’en verrait limité. Non ce que je veux dire c’est que j’imaginais une fin plus… enfin moins… fiction hahaha. Mais j’ai certainement étais pris au piège de la crédibilité de tout le reste. En tout cas cela n’a pas gâché mon plaisir ! J’espère même que l’auteur travaille sur une suite.

Vous aimez le hockey ou le sport en général ? Vous aimez les intrigues bien ficelées ? Vous avez envie de lire un bouquin qui vous transporte facilement ? Saisissez-vous de « Attrape-rêves » qui saura vous combler de bonheur.

THE GREAT ONE – Sports Illustrated

enveloppe_0

Vous le savez peut être déjà et si ce n’est pas encore le cas vous allez vite en prendre conscience ici, JE SUIS UN DINGUE DE SPORTS ILLUSTRATED ! Je trouve que leurs articles et reportages sont captivant et immersifs. Pour moi leur travail dépasse le cadre du journalisme. C’est de la véritable littérature en déplaise à certain.

C’est pourquoi lorsque je cherchais à me procurer un livre sur le meilleur joueur de hockey de l’Histoire il est naturel que mon choix se soit porté sur un recueil signé SI.

Le but de ce livre est super simple et constitue d’ailleurs la base de nombreux ouvrages du journal. Il s’agit là de revivre la carrière de Gretzky au fil d’articles parus dans les magazines de l’époque et narrant un fait marquant : passage chez les pros, premiers records, titres, transferts, la liste est longue.

Ce qui me plaît c’est justement de pouvoir lire les mots de l’époque décrivant le phénomène Gretzky sans le biais que pourrait avoir un biographe actuel plusieurs années après la retraite du Great One. En effet s’il a toujours été spécial, qui pouvait s’imaginer ce qu’allait accomplir la légende des Edmonton Oilers année après année ?

La lecture de ces lignes, en ayant cet avantage sur l’auteur, me plonge parfaitement dans cette nostalgie que je recherche dans une bio ou du moins un livre qui s’en rapproche. Si généralement les biographies font appel à des témoignages de personnes concernées en prenant le risque que le temps estompe, enjolive, ou tronque la vérité, ces articles figés dans le temps, et se rapportant à la réalité de l’instant me plaisent par-dessus tout.

Vous aurez compris, bien qu’une nouvelle bio vient tout juste de sortir sur Gretzky, je vous recommande vivement de dévorer ce livre.

enveloppe_0