SUPER BOWL, 51 ans de légende – Didier Angelu

enveloppe_0

En voilà une excellente surprise. Un livre en français sur le football américain ! 300 pages qui plus est ! CMS Editions64 s’essaie donc au sport le plus populaire outre-atlantique après deux premiers livres sur le basket (« Fan de NBA » et « Chicago Bulls »). Et pour un essai, autant le dire tout de suite, c’est un coup de maître !

D’emblée le livre s’ouvre sur une préface signée par la légende française Philippe Gardent (consultant BeIn Sports et ancien joueur NFL) qui nous parle de son premier souvenir de Superbowl (Packers/Patriots). De quoi mettre le lecteur dans l’ambiance.

Suivent ensuite 37 pages sur l’Histoire du football américain depuis ses origines à nos jours, le livre s’arrêtant à la fin de la saison 2017 et donc au Superbowl 51. Un travail de documentation qui a dû être titanesque pour l’auteur. Bien plus qu’un simple récapitulatif de la genèse de la NFL, cette première partie permet au lecteur de comprendre comment ce sport nouveau a réussi à développer sa popularité au fil du temps. Records, anciennes équipes, délocalisations, retransmissions TV, grèves… tout y est abordé. Un régal. Le chapitre suivant est tout aussi intéressant car il s’agit d’un cumul par ordre alphabétique d’anecdotes autour du Superbowl en lui-même (revenus publicitaires, quantité de nourriture absorbée pendant l’événement, combien gagne un joueur champion…).

Le plat de résistance arrive donc après tout ça avec chaque Superbowl détaillé un à un grâce à une mini boxscore, aux stats du MVP, un résumé plus ou moins long selon les éditions et la qualité du match, et enfin une petite infographie sur les joueurs marquants de chaque rencontre. Très intuitive, cette partie vous permet en feuilletant le livre de revenir très vite sur un Superbowl précis et de faire remonter les souvenirs l’espace de quelques lignes palpitantes.

enveloppe_0

Enfin les dernières pages sont l’occasion d’étaler le peu qui n’avait pas été abordé ou bien encore de récapituler le tout sous forme plus synthétique et même classé par équipe. Tout est fait pour que vous puissiez tomber sur l’info que vous voulez trouver le plus rapidement possible.

Il est important de préciser que pour les lecteurs les plus novices en matière de foot US, un lexique regroupant les termes les moins évidents les attend à la toute fin du livre. Là encore une idée astucieuse.

Pour ce premier livre sur le sujet, CMS Editions64 réussit à nous proposer, en plus d’un ouvrage qualitativement abouti, un livre qui m’a véritablement surpris par sa construction intuitive au possible. Il est vraiment difficile de trouver des défauts à ce bouquin. J’espère qu’il ouvrira la voie pour d’autres auteurs/éditeurs afin de pouvoir trouver plus d’ouvrages sur le foot US en librairie.

Through My Eyes – Tim Tebow

enveloppe_0

Je sais je sais je sais. Tim Tebow. Au moins la moitié d’entre vous ne l’aime pas voire le déteste, il en reste que ce type est charismatique au plus haut point et qu’il a en plus des choses à dire. Et il les dit bien. C’est sûr qu’il n’a pas écrit ce livre tout seul je vous l’accorde, il n’empêche que Nathan Whitaker, le co-auteur, n’a pas inventé des passages de vie ni altéré les performances de Tebow. Le numéro 15 restera à jamais un des meilleurs joueurs de l’histoire du football américain universitaire.

Le seul critère qui peut vous éloigner de ce livre c’est si vous êtes allergique au discours religieux dans son ensemble. Tebow nous rappelle souvent son lien si particulier avec Dieu et ce dès sa naissance. Il parle longuement de ses séjours aux Philippines pour aider les enfants ainsi que des valeurs chrétiennes qui lui sont chères.

Au-delà de ça, son discours ouvert et presque naïf m’a conforté dans l’image que j’avais de lui avant de lire ce livre : un homme simple, animé par une croyance (au sens large c’est en dire en lui, en les autres et en Dieu bien sûr) débordante.

Sa description de sa vie universitaire par exemple est en total contraste avec celle des clichés de beuverie et de fête à n’en plus finir. Il s’est amusé c’est évident, mais toujours dans une droiture que l’on ne peut que respecter. Il était l’idole de tout un campus mais ne le laisse pas transparaître dans sa façon de parler. Il pouvait tout avoir d’un claquement de doigt mais savait profiter de ce qu’il lui était déjà offert ou à portée de main.

Si vos raisons de ne pas aimer Tebow se basent uniquement sur sa façon non académique de jouer, lisez ce livre pour comprendre qu’il y a un sacré bonhomme derrière tout ça. Il vous sera très difficile de ne pas aimer le joueur après en avoir appris plus sur l’homme.

Tebow vient de sortir un nouveau livre intitulé « Shaken » que je compte me procurer prochainement. Il sera bien entendu présenté ici même sur Page 23.

Vous l’aurez compris, à part si vous êtes un total réfractaire de la religion et tout ce qui s’en rapproche, je vous conseille vivement de lire Through My Eyes pour vous faire un avis définitif sur Tim Tebow mais aussi pour passer un agréable moment autour d’un athlète attachant.

enveloppe_0