HANGTIME – Kevin Haroutounian

Merci ! Merci à Kevin Haroutounian d’avoir écrit ce livre. Que dire de plus ? Pas besoin d’essayer de vous convaincre de vous plonger dans ces pages surtout si vous êtes né avant les années 90. Il vous est IMPÉRATIF de le lire.

Les images défilent dans votre tête. Celle qui collent à la narration de l’auteur bien sûr, mais également celles qui se raccrochent à votre jeunesse, vos souvenirs. Elle est là la magie de « Hangtime ». Suspendre le temps qui passe pour nous permettre de nous replonger en enfance l’instant de quelques 200 pages de nostalgie. Une véritable envolée mélancolique. Une ode au basket des années 80-90 et surtout au plus grand joueur de tous les temps : Michael Jordan.

ckoiqxaxiaak7am
Comme j’ai pu le témoigner directement à celui qui est plus connu sur la toile sous le pseudo de Clutch23, ce bouquin est tout simplement celui que j’aurais aimé écrire. Il réussit avec aisance à retranscrire la naïveté du monde pré-internet. Celui où les nouvelles sur la NBA nous arrivaient vieillies de plusieurs jours. Celui où l’imagination devait fonctionner à plein régime pour se représenter l’univers onirique du basket américain. Celui où l’on rendait visite quotidiennement au marchand de journaux dans l’espoir d’y trouver le nouveau numéro de son magazine spécialisé favoris. De SES magazines même. Car un seul ne suffisait pas à étancher notre soif de NBA. C’est d’ailleurs grâce à la presse papier que Haroutounian fait la connaissance de ce que va devenir une obsession pour lui : MJ.

Les plus anciens se souviendront de ces échanges de cassettes vidéo de matchs enregistrés sur Canal+, les plus jeunes s’étonneront de ce trafic à l’heure où tout est accessible avec deux mouvements de pouce. Dans ce livre tout y passe : le minitel, les cartes à collectionner, les jeux vidéo, les galères pour commander des articles aux couleurs de notre équipe favorite, les premières sneakers qui débarquent en France… Si la nouvelle mode actuellement est aux voyages organisés centrés sur des rencontres NBA, celui qu’entreprend Kevin pour voir son idole n’en ressort que plus pittoresque.

nbajam

Pour ma part j’ai aussi découvert qu’il existait une véritable communauté de collectionneurs de matchs NBA sous toutes leurs formes : VHS, CD, DVD, numérique. Certains matchs se vendant même à prix d’or. On apprend que l’auteur court après tous les matchs de Jordan et qu’il en existent curieusement des introuvables !

Ce livre se lit hyper vite. Il faut dire que la lecture est d’autant plus rapide qu’elle est rendue agréable par l’évocation de tous ces souvenirs qui nous parlent. On s’amuse à vouloir se trouver des points communs avec l’auteur, à lâcher des « aaaaaah oui je m’en rappelle » et des « oh la la, c’est vrai ». Enfin, il y a dans ce bouquin deux passages importants. Le premier cherche à expliquer pourquoi ce basket des années 80-90 doit être considéré comme l’âge d’or. Le deuxième met définitivement un terme au débat sur le GOAT avec des arguments qui changent de ce que l’on a malheureusement l’habitude de voir sur Twitter ou autres forums de discussion.

30707722_1006623259492299_5908582347283890176_o

Si nous sommes chanceux de pouvoir assister facilement aux exploits du basket actuel, le basket d’hier a la chance de pouvoir compter sur des gens comme Kevin Haroutounian pour le rendre immortel.